“Nous ne voyons jamais un paysage que comme une toile de fond.”

« Il est évident que nous changeons d’époque. Il faut faire notre bilan. Nous avons un héritage, laissé par la nature et par nos ancêtres. Des paysages ont été des états d’âme et peuvent encore l’être pour nous-mêmes et ceux qui viendront après nous ; une histoire est restée inscrite dans les pierres des monuments ; le passé ne peut pas être entièrement aboli sans assécher de façon inhumaine tout avenir. Les choses se transforment sous nos yeux avec une extraordinaire vitesse. Et on ne peut pas toujours prétendre que cette transformation soit un progrès. Nos belles créations se comptent sur les doigts d’une main, nos destructions sont innombrables. »

-La Chasse au bonheur, Jean Giono, éd. Gallimard, 1988 (ISBN 2-07-071372-5), p. 83 –Jean Giono

Photo prise en Normandie.

DSC05987

 

Les ruelles du Mont St Michel

Les ruelles sur le Mont, c’est vraiment typique et très bien pour s’imprégner de l’ambiance du Mont. Elles invitent à un voyage hors du temps. Découvrir tranquillement au lieu de faire du tourisme en souhaitant voir le maximum de choses chaque jour pour au final ne pas avoir retenu grand chose. Prendre son temps pour éprouver et ressentir ce lieu, c’est vraiment ça la découverte. Ceci est valable pour toutes les autres lieux visités sur le Mont.

DSC05800DSC05792DSC05795DSC05841

Le Mont-Saint-Michel

 « Le crépuscule se leva. Le Mont-Saint-Michel sortit le premier de l’ombre, offrant aux reflets de l’aube naissante les ailes d’or de son archange ; puis les côtés de la Normandie et de la Bretagne s’éclairèrent tour à tour. Puis encore une sorte de vapeur légère sembla monter de la mer qui se retirait et tout se voila, sauf la statue de saint Michel qui dominait ce large océan de brume. »

Citation de Paul Féval (1816-1887)

DSC05685