LE ROYAUME DE GANESHA

« L’acte le plus difficile est celui que l’on croit le plus simple : percevoir d’un regard en éveil, les choses qui se présentent à nos yeux. »
– Citation de Frank Horvat

-Photo prise à Pairi Daiza

 

 

Petit Village de Timor

“La photographie, c’est la synthèse d’une situation. L’instant où tout s’assemble. L’idéal insaisissable.”
– Citation de Elliot Erwitt

-Des petites maisons traditionnelles sculptées de Pairi Daiza.

Petit Village de Timor

ARCHITECTURE

Des monuments commémoratifs en l’honneur de Sumba

Vous y découvrirez autour et alentour des stèles de Sumba, des statues Letti du Timor-Oriental, des tambours de Manggarai ainsi que des sculptures de chevaux provenant de Florès et des sculptures javanaises. Parmi les animaux dans les villages indonésiens, les sympathiques canards et cochons noirs sont les plus communs. Les petites maisons traditionnelles sculptées de bas en haut sont anciennes et authentiques, elles proviennent de Timor. Les sculptures ont été réalisées par un des grands maîtres de cet art, Nyoman.

Extrait du site de Pairi Daiza.

 

 

Le Royaume de Ganesha

« Cela fait partie du travail du photographe de voir plus intensément que la plupart des gens. Il doit avoir et garder en lui quelque chose de la réceptivité de l’enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étranger. »
– Citation de Bill Brandt

Photo prise à Pairi Daiza.

 

Le Vari noir et blanc

MAMMIFÈRE

Sa fourrure constitue un excellent camouflage

Le Vari noir et blanc est, comme le Vari rouge, un grand lémurien mesurant environ 50 cm avec une longue queue noire de même longueur que le corps. Sa fourrure constitue un excellent camouflage dans les arbres où il vit, se nourrissant essentiellement de fruits et de feuillage.

Ces animaux fabriquent de véritables nids pour dormir : les femelles constituent le noyau du groupe et participent activement à la défense de leur territoire.

Les Varis noir et blanc vivent dans les îlots de forêts pluviales subsistant à l’Est de Madagascar. Comme tous les lémuriens et autres animaux endémiques de cette grande île, ils sont en danger critique d’extinction en raison de la destruction de leur habitat.

Des mesures de protection ont été prises à Madagascar et des programmes de reproduction européens et américains, auxquels Pairi Daiza participe, parviennent à élever cette espèce avec succès.

Extrait du site de Pairi Daiza