Basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon

La basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon est un bâtiment abritant un lieu de culte catholique, située à Valenciennes, dans le Nord.

Orienté au sud-ouest, son chevet à déambulatoire et trois chapelles rayonnantes, d’inspiration normande, s’intègre au parcellaire étroit de la place des Ursulines. Le transept percé de portails élargit la perspective du déambulatoire et assure l’autonomie du sanctuaire, disposition indispensable pour une église de pèlerinage. La nef encadrée de bas-côtés présente cinq travées. Son élévation à trois niveaux évoque le modèle d’Amiens et donne une grande transparence à l’édifice. La façade est plus austère. La tour porche réinterprète le Clocher Vieux de la cathédrale de Chartres. Les trois portails, les tourelles polygonales épaulant la tour, les deux niveaux de clochetons ajourés et les tabernacles cantonnant la flèche octogonale composent une façade de forme pyramidale.

Notre-Dame-du-Saint-Cordon représente une étape essentielle du renouveau du style Néo-gothique au Nord-Pas-de-Calais, avant la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille à Lille.

L’orgue, conçu par le facteur d’orgue Joseph Merklin, date de . Il est classé aux monuments historiques.

Une restauration de l’orgue a eu lieu en 2014.

DSC05965yDSC05964

Belle nature

« Je ne demande pas autre chose aux forêts
Que de faire silence autour des antres frais
Et de ne pas troubler la chanson des fauvettes.
Je veux entendre aller et venir les navettes
De Pan, noir tisserand que nous entrevoyons
Et qui file, en tordant l’eau, le vent, les rayons,
Ce grand réseau, la vie, immense et sombre toile
Où brille et tremble en bas la fleur, en haut l’étoile. »

Poème de Victor Hugo.

DSC03457DSC03456

Je vois la vie en rose

Des yeux qui font baisser les miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
Voilà le portrait sans retouche
De l’homme auquel j’appartiens

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas 
je vois la vie en rose

Il me dit des mots d’amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose …

Extrait des paroles de Edith Piaf