L’instant d’un moment

“La nature, miroir de soi où l’on se retrouve tout entier.”
Citation de François Hertel
Photo prise a Baie d’Authie située à cheval entre les départements du Pas-de-Calais et de la Somme.
DSC06520DSC06521

Basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon

La basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon est un bâtiment abritant un lieu de culte catholique, située à Valenciennes, dans le Nord.

Orienté au sud-ouest, son chevet à déambulatoire et trois chapelles rayonnantes, d’inspiration normande, s’intègre au parcellaire étroit de la place des Ursulines. Le transept percé de portails élargit la perspective du déambulatoire et assure l’autonomie du sanctuaire, disposition indispensable pour une église de pèlerinage. La nef encadrée de bas-côtés présente cinq travées. Son élévation à trois niveaux évoque le modèle d’Amiens et donne une grande transparence à l’édifice. La façade est plus austère. La tour porche réinterprète le Clocher Vieux de la cathédrale de Chartres. Les trois portails, les tourelles polygonales épaulant la tour, les deux niveaux de clochetons ajourés et les tabernacles cantonnant la flèche octogonale composent une façade de forme pyramidale.

Notre-Dame-du-Saint-Cordon représente une étape essentielle du renouveau du style Néo-gothique au Nord-Pas-de-Calais, avant la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille à Lille.

L’orgue, conçu par le facteur d’orgue Joseph Merklin, date de . Il est classé aux monuments historiques.

Une restauration de l’orgue a eu lieu en 2014.

DSC05965yDSC05964

Belle nature

« Je ne demande pas autre chose aux forêts
Que de faire silence autour des antres frais
Et de ne pas troubler la chanson des fauvettes.
Je veux entendre aller et venir les navettes
De Pan, noir tisserand que nous entrevoyons
Et qui file, en tordant l’eau, le vent, les rayons,
Ce grand réseau, la vie, immense et sombre toile
Où brille et tremble en bas la fleur, en haut l’étoile. »

Poème de Victor Hugo.

DSC03457DSC03456

Je vois la vie en rose

Des yeux qui font baisser les miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
Voilà le portrait sans retouche
De l’homme auquel j’appartiens

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas 
je vois la vie en rose

Il me dit des mots d’amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose …

Extrait des paroles de Edith Piaf

Nature de Valenciennes

« La nature est un temple naturel où l’esprit de l’homme peut facilement s’absorber dans sa méditation, où il peut s’imprégner de la divine douceur de sentir un instant son humanité se délivrer des exigences terrestres. »

Citation de Reine Malouin ,La Prairie au soleil 

DSC03393DSC03394d

La magie de la nature

« La nature est un prodigieux dessinateur et un incomparable coloriste. Elle a fait le ciel et ses nuages ; elle a fait la terre, ses rochers, ses arbres, ses fleurs, ses scarabées, ses colibris et ses paons. »

Citation de Victor Cherbuliez ,L’art et la nature (1892)

 

La belle ville du Quesnoy

« Il semble que la nature se soit proposée, en la créant, d’aller jusqu’aux limites de sa puissance et de se faire absoudre de tous ses tâtonnements et de tous ses défauts. »

Citation de Théophile Gautier

DSC03323DSC03269DSC03274DSC03265f

Le charme de la nature

« La nature calme les gens, et les aide à rajeunir psychologiquement. A son contact, ils sont plus aptes à relever les défis qui se présentent à eux. »

Citation de Frances Kuo

DSC03220u

Forêt de St Amand les eaux

« Nous devons tirer nos règles de comportement du monde naturel. Nous devons respecter, avec l’humilité des sages, les limites de la nature et le mystère qu’elles cachent, en reconnaissant qu’il y a quelque chose dans l’ordre du vivant qui dépasse très évidemment toute notre compétence. »

Citation de Vaclav Havel

DSC03141DSC03140

“Nous ne voyons jamais un paysage que comme une toile de fond.”

« Il est évident que nous changeons d’époque. Il faut faire notre bilan. Nous avons un héritage, laissé par la nature et par nos ancêtres. Des paysages ont été des états d’âme et peuvent encore l’être pour nous-mêmes et ceux qui viendront après nous ; une histoire est restée inscrite dans les pierres des monuments ; le passé ne peut pas être entièrement aboli sans assécher de façon inhumaine tout avenir. Les choses se transforment sous nos yeux avec une extraordinaire vitesse. Et on ne peut pas toujours prétendre que cette transformation soit un progrès. Nos belles créations se comptent sur les doigts d’une main, nos destructions sont innombrables. »

-La Chasse au bonheur, Jean Giono, éd. Gallimard, 1988 (ISBN 2-07-071372-5), p. 83 –Jean Giono

Photo prise en Normandie.

DSC05987